Rechercher
  • Romain Leclerc

Les attitudes du changement et du développement personnel

Le développement personnel est un mélange de pratiques qui visent à une meilleure connaissance de soi et de ses capacités. Un travail sur soi amène aussi également son lot de surprises et une découverte de son potentiel "caché" ou plutôt non exprimé.

Même s'il est possible de faire se travail seul, il est important de pouvoir se faire accompagner par un professionnel dont le rôle est de vous guider.

Dans cet article, je vous proposerai quelques réflexions sur ce sujet et quelques attitudes à adopter quand vous êtes dans cette démarche de mieux-être.


L'ACCEPTATION :


Quand on démarre un travail de développement personnel, il est important d'accepter ce que sont nos difficultés, nos points de blocage, nos traumatismes ou encore nos défauts. Les accepter est un pas énorme lorsque l'on souhaite atteindre un mieux-être au quotidien. Accepter ses propres difficultés, c'est aussi s'accepter soi-même dans ce qu'on a de meilleur et ce qu'on a aussi de perfectible. Et vous quelle serait la partie de votre vie à améliorer ? (la réponse vous appartient 😉)


L'INDULGENCE :


Vous avez tendance à culpabiliser d'être comme ci ou comme ça ? Vous vous trouvez trop comme ci ou pas assez comme ça ? Vous êtes en contradiction avec une facette de vous et vous n'arrivez pas à changer ? Commencez par vous pardonner, à être indulgent avec vous même...Pour observer un début de changement de nos habitudes il faut 21 jours. Si vous avez commencé à faire un travail de développement personnel, soyez indulgent par rapport à votre évolution. Changer demande de la patience, alors laissez vous le temps d'accueillir ces changements avec bienveillance.


LES POSSIBILITÉS :


Elles représentent toutes les options qui se présentent à nous lorsque nous sommes dans l'impasse. Plus nous développons notre conscience, mieux nous nous connaissons, plus nous pouvons voir les possibilités qui s'offrent à nous lors de difficultés. Nous pouvons entrouvrir une porte pensant être la bonne. Si celle-ci s'avère ne pas être la plus opportune, vous pouvez ouvrir celle d'à côté et ce, jusqu'à ce que le scénario qui se trouve derrière vous parle. Avez-vous des facilités pour entrevoir toutes les possibilités qui s'offrent à vous ?


LA CONFIANCE :


Dans tout processus de changement, nous quittons un état pour en rejoindre un autre. Nous partons de notre zone de confort pour plonger dans une phase remplie d'incertitudes et de doutes. C'est le processus même du changement. Il est important de garder confiance pour atteindre son objectif. A l'image d'un explorateur, nous avons un but à notre voyage sans pour autant connaitre les obstacles ou les embûches qui se dressent sur notre chemin. La confiance permet de continuer sur notre chemin pour atteindre notre destination. Avoir confiance en soi et en ses capacités acquises ou alors avoir confiance en notre capacité à apprendre de nouvelles choses, permet de progresser. Il peut arriver parfois d'avoir un guide qui nous montre le chemin. Un ami, la famille ou un professionnel de l'accompagnement et du développement personnel.


LE CHEMINEMENT :


Comme son nom l'indique, c'est le chemin que l'on décide de suivre pour atteindre notre but. Le changement personnel est soumis à ce cheminement. Nous y sommes confrontés toute notre vie. Certains voudront rejoindre la ligne d'arrivée en sprint et refaire plusieurs fois la course. D'autres iront plus lentement et ne feront qu'une seule fois le trajet. A chacun sa façon de vivre son changement. Nous avons tous entendu cette phrase "l'important ce n'est pas le but mais le chemin". Pourvu que l'on parcourt ce chemin en ayant conscience de chaque pas que l'on y fait.


L'AMOUR :


A ne pas confondre avec l'attachement qui est la partie enfermante d'une relation. On pourrait définir l'amour comme la capacité que nous avons à nous réjouir du bonheur d'autrui sans le jalouser ou l'envier. Aimer autrui ou être aimé permet d'accéder plus facilement au processus de changement et aide au développement personnel. Pour pouvoir donner ou recevoir de l'amour, nous devons être capables de nous aimer nous même. c'est là le plus dur. Apprenons à aimer nosqualités, nos défauts, nos paroles, nos gestes. S'aimer c'est avant tout s'accepter dans son entièreté !


LA VISUALISATION :


Pour atteindre son objectif, nous avons à emprunter un chemin. Nous pouvons visualiser le but recherché et le chemin à parcourir pour y arriver. C'est ce que l'on appelle la pensée créatrice ou la loi de l'attraction. Ce que nous pensons, finit par venir à nous et par se matérialiser. Bien sûr, ce n'est pas magique. Vous aurez beau vous voir en train de gagner au loto que vous ne gagnerez pas pour autant. Déjà faut-il jouer...Nous pouvons par contre nous imaginer réussir notre présentation au travail ou encore finir la course à pied que nous avons commencé. Pourvu que l'objectif soit atteignable et surtout qu'il ne dépende que de nous ! Prenons quelques instants pour visualiser et SE créer les conditions favorables à l'atteinte de notre objectif.


LE POSITIF :


Voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide est déjà un bon début. Je dirais même que c'est voir le verre...et c'est tout. Il est certain que si nous vivons une situation qui est désagréable, compliquée, nous avons tendance à rester bloqué sur la sensation que cela nous a provoqué. Cependant, chaque situation est une expérience et chaque expérience nous apporte un enseignement. Chaque enseignement nous permet de grandir et d'apprendre quelque chose sur nous : une émotion refoulée qui s'exprime, une douleur corporelle qui se réveille ou au contraire une libération qui s'opère, une joie retrouvée. Chaque moment de notre vie comporte un aspect positif qu'il nous est important de cultiver !


LE SILENCE :


Notre vie d'aujourd'hui va à une vitesse folle ! Nous avons une tendance à sur communiquer (et pas toujours de la bonne manière) avec l'expansion des réseaux sociaux. La télévision et la radio sont accessibles partout à tout moment et les lieux publics sont de plus en plus bruyants. Il peut alors logiquement nous arriver de ne plus supporter le silence chez nous au point de laisser tourner la télé pour avoir un bruit de fond. Ou alors au contraire, nous pouvons remarquer à quel point un endroit est silencieux. Cette sursimulation extérieure nous empêche d'aller écouter ce qui se passe à l'intérieur de nous. Nous rapprocher de nos ressentis intérieurs tant corporels qu'émotionnels est essentiel pour prendre soin de nous au quotidien. Faites silence autour de vous pour écouter ce qu'il se passe à l'intérieur de vous.


LE LÂCHER PRISE :


C'est notre capacité à accepter nos limites et le fait que nous ne pouvons pas contrôler chaque millimètre et chaque seconde de notre vie. Cela fonctionne d'ailleurs avec la vie des autres ;-) Lorsque l'on comprend que nous ne pouvons pas faire pour les autres ce que l'on aimerait qu'ils fassent nous sommes dans le lâcher prise. Idem pour notre vie. Combien de fois nous sommes nous dit : "je n'y arrive pas je laisse tomber" et qu'à ce moment précis, nous réussissons là où nous échouions 2 secondes avant ? Lâcher prise n'empêche pas d'agir. Sinon il ne se passe plus rien. C'est simplement avoir à l'esprit que si quelque chose vous résiste c'est que vous n'êtes pas prêt pour cela pour le moment.


Pour prendre rendez-vous : https://www.doctolib.fr/sophrologue/pontoise/romain-leclerc

9 vues0 commentaire