Rechercher
  • Romain Leclerc

Prenez soin de vous par anticipation

Lorsque nous avons un rhume, nous allons voir un médecin généraliste. Lorsque nous avons un soucis de santé aux yeux nous allons voir un ophtalmologue. Lorsque nous avons le dos bloqué nous allons voir un ostéopathe ou un kinésithérapeute. Lorsque nous nous trouvons dans un état dépressif nous allons voir un psychothérapeute…Vous avez compris l’idée, à chaque maladie son spécialiste. Le problème c’est que nous consultons un spécialiste lorsque la douleur ou la maladie est déjà installée voire insupportable. La plupart du temps un traitement allopathique ou quelques séances biomécaniques permettent de dépasser voire de régler le problème. Et si vous appliquiez le proverbe « mieux vaut prévenir que guérir » ? Et si se guérir revenait finalement à prendre soin de soi au quotidien pour éviter de développer des maux et des maladies. Voilà quelques bonnes raisons de consulter un thérapeute avant de se sentir mal.



1. Parce qu’un mal-être mental ou émotionnel peut déclencher des maladies !

Au delà des causes génétiques développées par la médecine occidentale, vous pouvez développer des maladies dont l’origine première et inconsciente se situe dans votre psychisme et votre état émotionnel. Ce mode de pensée fait appel à la médecine traditionnelle orientale qui considère l’être humain à la fois dans sa dimension physique mais aussi psychologique, émotionnelle et environnementale. Ainsi, l’état de santé générale dépend de la santé de votre corps et de votre esprit. La question à se poser alors, est la suivante : « pourquoi je tombe malade à ce moment précis ? ». En effet, pourquoi allez vous développer une maladie alors que votre voisin qui semble être en aussi bonne santé que vous ne va rien développer ? Pourquoi avez-vous la gastro-entérite alors que votre mari ou votre femme ne l’attrape pas ? Vous partagez pourtant le même toit, le même lit, les mêmes toilettes…

La prédisposition génétique mise de côté, cela peut montrer que, à état de santé égal, un état émotionnel différent va favoriser ou non l’installation d’une maladie. Quelques maladies sont connues pour s’installer ou bien s’amplifier sous l’état émotionnel. Ainsi le stress peut provoquer de l’eczéma ou encore des maladies cardiaques, et la fatigue peut provoquer des boutons de fièvre par exemple.

La prochaine fois que vous tombez malade, essayez de déterminer dans quel état mental et émotionnel vous vous trouviez juste avant. Cela vous permettra peut-être d’éviter cette situation la fois suivante.

2. Parce que souffrir, ça fait mal !

Et oui cela ne s’invente pas : Souffrir, ça fait mal ! Et comme presque tout le monde, cet état de souffrance n’est pas voulu. Il est donc subi et par conséquent incontrôlable. Vous êtes vous déjà bloqué le dos au point de ne plus pouvoir marcher ? Comment réagissez vous alors ? La plupart du temps vous cherchez à trouver une position dans laquelle la douleur sera la moins présente possible et surtout ne plus bouger jusqu’à nouvel ordre. Puis de prendre rendez-vous avec votre médecin ou votre ostéopathe pour qu’il vous soulage et vous débloque.

Lorsque vous ne prenez pas en charge votre corps pour régler ses traumatismes, il finit par vous le rappeler au moment le moins opportun. Pensez à cette vielle entorse que vous vous trainez à la cheville depuis des semaines voire des mois…et qui au final finira par impacter votre genou, votre dos, votre respiration et donc votre cœur…J’extrapole un peu mais l’idée est celle-ci. Prenez votre bien en urgence et traitez vos maux et maladie au plus vite pour éviter l’impact que ceux-ci pourraient avoir sur le reste de votre corps.

3. Parce que trop de médicaments, tue les médicaments !

Forcément, je viens bousculer des codes bien établis en disant cela mais soyons lucides : les médicaments à outrance ça fait autant de mal que d’être malade ! Entre la gélule d’anti-inflammatoire pour votre entorse, le protecteur gastrique pour protéger de l’anti-inflammatoire, l’antidouleur pour éviter de ressentir de trop la douleur, l’antidépresseur puisque vous êtes en arrêt depuis 3 mois et que vous ne pouvez pas faire les activités que vous aimez…et cela 3 à 4 fois par jour et pendant 3 mois. Je vous laisse faire le calcul du nombre de gélules avalées.

Ceci dit prendre sa santé en main de manière précoce voire anticipée peut permettre de limiter la prise de médicaments. L’idée n’est pas de devenir hypocondriaque et penser que l’on a une maladie grave au moindre rhume. Cela révèle d’ailleurs une certaine peur. Et la peur fragilise l’organisme et donc favorise le développement des maladies.

Si vous savez que vous êtes sujet à des otites à répétition à peu près au même moment chaque année, vous avez alors la chance d’avoir identifier votre fragilité et le moment de son apparition. La démarche est donc de faire en sorte que l’otite ne pointe pas le bout de son nez. Pour cela un traitement préventif homéopathique, en naturopathie ou en aromathérapie peut vous aider.

4. Parce que si je prends soin de moi, j’ai moins de chance de tomber malade !

C’est le principe même d’un cercle vertueux. Plus je prends soin de moi au quotidien plus ma santé s’améliore. Comme expliqué au-dessus, cela passe par l’anticipation des périodes de fragilité que vous connaissez et qui pourraient vous mettre à mal au moindre virus ou à la moindre bactérie qui passe. Cela passe également par un état d’esprit positif qu’il vous faut cultiver au maximum dans votre vie quotidienne. Plus vous pensez positif plus votre système immunitaire est fort. Les émotions comme la colère, la tristesse ou la peur affaiblissent considérablement votre potentiel de guérison. La joie, l’amour ou la sérénité, quant à elles, le renforce.

Enfin prendre soin de soi c’est avant tout satisfaire ses propres besoins. Soyez pertinemment égoïste quand vous en ressentez le besoin. Votre envie de lire un livre ou regarder un film est plus forte que tout ? Si cela peut attendre le lendemain, laissez tomber le linge à plier, le jardin à tondre ou vos papiers à trier. Ainsi vous profitez de cet instant pour ne penser à vous et rien qu’à vous. Ce moment de détente sera la concrétisation d’un recentrage sur vos propres besoins et vous fera vous sentir bien.

5. Parce qu’au final ça coûte moins cher !

Alors là pas besoin de vous faire un dessin. Forcément, une ou deux consultations avec un thérapeute complémentaire comme un praticien shiatsu, un sophrologue ou un naturopathe coûte beaucoup moins cher qu’un traitement long. C’est mathématique…Sans compter le temps que vous pouvez perdre avec une démultiplication des rendez-vous. Temps que vous auriez pu utiliser pour votre plaisir à faire du sport, de la lecture, de la peinture ou tout simplement discuter avec vos amis.

Alors pensez-y et n’attendez pas de développer des symptômes désagréables et des maladies longues à traiter. Le facteur du stress est un des premiers facteurs de développement des maladies. Dans un contexte comme le notre depuis quelques années où la recherche de la performance professionnelle est plus importante que le bien-être personnel, vous devez faire attention à vous et à ne pas vous oublier.

Pour prendre soin de vous et travailler différentes sphères de votre vie, vous pouvez prendre rendez-vous au lien suivant : https://www.doctolib.fr/sophrologue/pontoise/romain-leclerc


Et surtout si malgré votre anticipation vous développez une maladie, prenez rendez-vous avec votre médecin généraliste.


9 vues

Adresse

22 Rue de l'Hôtel Dieu,
95300 Pontoise

Horaires

Lundi - Mercredi - Vendredi : 9h à 20h

Samedi : 9h à 17h

  • Facebook

Contact

E-mail: contact@romainleclerc.fr

Tél: 06.31.20.80.77

logo-JPG-basse-def.jpg

Membre adhérent à la Chambre Syndicale de Sophrologie

© 2020 par Romain Leclerc | Mentions légales | Créé avec Wix.com